Article

Le bien-être des Belges est en baisse

22/09/2020

Le baromètre 2020 Solidaris dresse le tableau de la confiance et du bien-être des Belges en cette année si particulière. Globalement, l’indice de bien-être est en recul ce qui confirme la lente dégradation des conditions de vie dans notre pays.

Bien que 2020 soit une année terriblement particulière en raison de la crise Sanitaire, Solidaris n’a pas failli à sa tradition en réalisant son désormais traditionnel baromètre de la confiance et du bien-être. Pour ce faire, un échantillon représentatif de 1.120 Belges francophones ont répondu à plus de 200 questions permettant d’appréhender leur ressenti sur leurs conditions de vie, leur santé (physique et morale) mais aussi leurs rapports à la famille et à la société.

Le bien-être en chute libre

Si on peut d’emblée pointer une bonne nouvelle, c’est que cette année 2020 marque une stabilisation de l’indice de bien-être. Mais si on se penche sur son évolution globale, on constate que la tendance à la baisse sur ces cinq dernières années est toujours aussi marquée avec 5,3% de moins à 53,7 points. Ce recul important est révélateur du mal-être qui s’installe depuis quelques années au sein de la population. Et ce qui est particulièrement préoccupant, ce sont les écarts qui se creusent de plus en plus entre les catégories sociales.

Pas tous égaux

Ainsi, si les gens aisés affichent un indice de bien-être de 61,6 points, celui des personnes les plus fragilisées est au plus bas avec 47,4 points soit près de 15 points d’écart mais surtout un recul de 20% en 5 ans ! Et les classes intermédiaires ne font plus exception puisqu’avec 52,8 points, son indice de bien-être passe sous la moyenne.

Les femmes voient aussi leur indice de bien-être chuter à 50,2 points (contre 57,4 pour les hommes). Stress et dépression sont les deux causes principales de ce déséquilibre. Et dans cette analyse du baromètre du bien-être, il ne faut pas perdre de vue qui ont été très fragilisés par la crise sanitaire et qui, au-delà de 60 ans, voient leur indice de bien-être chuter de 2% alors .

Concilier soins de santé et budget, dur, dur

Graves conséquences

Ce recul du bien-être se manifeste de différentes manières. Du point de vue de la santé au travail pour commencer, continue à faire des ravages tout comme La est d’ailleurs particulièrement frappée par le phénomène mais tous les autres secteurs sont touchés par une augmentation .

Ensuite face et , ou reportent ces dépenses nécessaires. Une attitude désastreuse pour la santé publique alors que des solutions existent pour ou encore le recours .

La crise du coronavirus n’a pas amélioré la perception et le moral des Belges puisque 84% pensent que la crise aura des conséquences graves sur leur santé mentale. 7 Belges sur 10 pensent quant à eux qu’ils ne sortiront pas indemnes physiquement de cette crise et 1 sur deux craint que ses revenus soient affectés d’une manière ou d’une autre.

Face à ces constats alarmants sur le recul du bien-être, son impact psychologique mais aussi physique il est plus que jamais important de se montrer solidaire. C’est la raison pour laquelle, afin de faire entendre cette inquiétude mais aussi d’autres revendications, restons unis et interpellons ensemble le monde politique. pour que la santé compte enfin.

Vous souhaitez rester au courant ?

Nous vous tenons au courant des étapes de la pétition

    J'accepte que mes données soient conservées et utilisées par Solidaris pour répondre à ma demande de contact