Article

1 100 euros par an de soins de santé à votre charge !

22/09/2020

Vous avez bien lu. Les frais de santé non remboursés en Belgique s’élèvent à plus de 1 000 € par famille*. Vous financez donc vous-même une grande partie de vos soins, bien plus que d’autres Européens. Conséquence : de nombreux Belges reportent de plus en plus leurs visites chez le médecin…

Se soigner n’est plus à la portée de toutes les bourses. Et ne figure plus depuis bien longtemps parmi les « dépenses de base ». D’ailleurs, 40% des Belges francophones ont dû renoncer à un soin en 2018 pour raison financière ! Inquiétant.

Or en matière de santé et de budget pour la Sécurité sociale, l’importance de prendre à bras le corps les problèmes de santé préventivement et le plus tôt possible n’est plus à démontrer. Plus tôt on se soigne, meilleure sera la prise en charge et plus les coûts à long terme pourront être évités. C’est pourquoi Solidaris a fait le choix de rembourser depuis quelques mois les tickets modérateurs du médecin généraliste, pour tous, par le biais de son assurance complémentaire. Et c’est bien nécessaire, mais loin d’être suffisant.

Concilier soins de santé et budget, dur, dur

Plus d’un quart des familles ont des difficultés à concilier les soins de santé avec leur budget. Or plus l’accès aux soins est limité, plus la vie est difficile et vice versa ! Les plus précaires ne sont plus les seuls à être touchés. Depuis quelques années, ce que l’on nomme la « classe moyenne » a elle aussi de plus en plus de mal à accéder aux soins de santé.

Quelles sont les répercussions possibles chez ceux qui sont désormais obligés de reporter une visite chez le médecin, ou pire de s’en passer ? Une espérance de vie qui peut chuter de plus de 10 ans, un taux de mortalité avant la pension qui augmente, plus de troubles dépressifs, davantage de risques de développer des maladies chroniques, graves et/ou invalidantes qui engendreront par la suite une consommation de soins bien plus élevée ! Les inégalités sociales de santé sont une réalité et les réduire doit dès lors être un objectif prioritaire.

Comment ? En augmentant, entre autres, le niveau de remboursement des soins de santé. Et pas seulement chez le médecin généraliste !

Réduire les inégalités ensemble

Si les consultations chez le médecin généraliste restent le type de soin le moins reporté, 1 personne sur 6 y a malgré tout renoncé par manque de moyens financiers en 2018. Les prestations chez le dentiste sont celles dont on se passe le plus (27,4 %). Suivies par la visite chez l’ophtalmo (26,6 %), le médecin spécialiste (25,6 %) et le psychologue (21,4 %). Quant aux médicaments, 18,6% s’en sont privés selon une enquête de Solidaris.

Que faut-il préconiser pour réduire les inégalités en matière de soins de santé ?

  • Le remboursement intégral des consultations chez le généraliste et des soins de base chez le dentiste pour les patients ayant un dossier médical global.
  • La généralisation du tiers payant pour les bénéficiaires de l’intervention majorée et les malades chroniques.
  • Le remboursement pour tous des 8 premières séances chez le psychologue.
  • L’octroi automatique du droit à l’intervention majorée aux ménages en difficultés (familles monoparentales, ménage avec chômeur de longue durée…)

Pour faire entendre ces revendications et bien d’autres, restons solidaires et interpellons ensemble le monde politique. Signons la pétition pour que la santé compte enfin.

*Source : Médecins du Monde et Netwerk tegen Armoede

Vous souhaitez rester au courant ?

Nous vous tenons au courant des étapes de la pétition

    J'accepte que mes données soient conservées et utilisées par Solidaris pour répondre à ma demande de contact